Offres d'hôtels
  1. Fecha de llegada
  2. Fecha de salida
Alquiler de coches
Hoteles con Encanto
Vols pas chers

Le Fado

Le fado est l'expression musicale de l'âme de Lisbonne. Le terme fado provient du latin "fatum" qui signifie "destin".

Museu do Fado
Musée du Fado

La frustration et le fatalisme qui se sont faits ressentir auparavant dans les banlieues les plus modestes et dans les ambiances de bistrots et du port se reflètent dans une musique mélancolique et nostalgique.

Le fado est né durant la première moitié du XVIIIe siècle lorsque ces chants populaires ont conquis petit à petit le centre de la ville. On pourrait presque croire qu’il s’agit d’une description du tango mais le parallèle est inévitable. On y retrouve la même passion, la virilité, le machisme, la femme objet sans toutefois la force expressive dégagée par la danse du tango. Le fado est plus introverti et intime, il reflète l’intraduisible état d’esprit qu’est la « saudade », la mélancolie propre du peuple portugais.

Le fado chante avec tristesse le passé, l’empire perdu, la patrie et l’homme ayant perdu la gloire. Il ne s’agit ni plus ni moins de l’histoire de Lisbonne : son âme cicatrisée, si bien chantée par les grands poètes Camoens et Pessoa.

Le fado aujourd'hui

Après avoir été associé pendant des années à la dictature, le fado est ensuite devenu un attrait touristique. Aujourd’hui, le fado s’est immiscé jusque dans les classes sociales les plus élevées. Depuis que les paroles sont écrites par les meilleurs poètes, le fado est en train de renaître.



Le fado est en grande partie associé à Amália Rodrígues (1920-1999), considérée dans la mémoire collective comme la meilleure interprète qu’a connu le Portugal.

Vous pouvez écouter du fado dans les "casas de fado" (littéralement « maisons de fado »). Vous pourrez le trouver dans sa version la plus pure dans les quartiers lisboètes de L’Alfama, Mouraria et Bairro Alto.